Enseignement

Mame Ra’hel ou la mère aimante du peuple juif


La personnalité de Rahel Iménou, sa bienveillance, l’histoire de sa vie et son amour nous interpellent et nous donnent un sentiment de proximité et de protection. Notre matriarche Rahel a connu les épreuves, l’abnégation. Son histoire est exceptionnelle. Alors qu’elle se réjouissait de son mariage imminent avec le tsadik YAACOV AVINOU, son père décida qu’il fallait d’abord marier sa sœur aînée LEA. YAACOV connaissant son futur beau-père avait pensé à ce stratagème et prévu une parade à cette ruse. Il transmit des signes de reconnaissance à sa bien-aimée Rahel pour pouvoir la reconnaitre le jour-dit. Mais Ra‘hel Imenou, voyant sa sœur en chemin pour la houpa, eu pitié d’elle et de la honte qui l’attendait et dans un acte de bienveillance absolue, lui transmis les signes. Elle fut prête à sacrifier son avenir pour sa sœur, sans savoir qu’elle pourrait elle aussi être une des matriarches du peuple juif.

En route pour la Terre Sainte,  à proximité de Bet Lehem, Rahel Iménou donna naissance à un garçon, mais mourut en le mettant au monde. Lorsqu’une femme accouche, ses actes sont examinés dans la Cour Céleste. S’il s’avère qu’elle a été négligente dans l’une des trois mitsvot particulaires aux femmes, sa vie est en danger.
Qu’elles sont les trois mitsvot spécifiques de la femme ?
- Prélever la halla de la pâte.
- Observer les halakhots de pureté familiale.
- Allumer les lumières du Chabbat.
Bereshit Raba 98,17

Lorsque Ra’hel fut jugée par la Cour Céleste, elle ne fut déclarée coupable de négligence dans aucun des domaines. Mais son mari YAACOV AVINOU avait maudit la personne qui avait volé les idoles de son beau-père sans savoir qu’il s’agissait de sa chère femme. A ce moment décisif la malédiction s’accomplit.

YAACOV AVINOU voulut enterrer Rahel Imenou au caveau des patriarches - Maarat Hamahpela - à Hébron.

Mais il reçut l’ordre divin de l’enterrer à la croisée des chemins, à Bet Lehem :

Lorsque dans le futur les fils de Ra’hel seront exiles par Nevoukhadnetzar (exil de Babel), ils passeront près de la tombe de Ra’hel. Elle suppliera HACHEM d’avoir Pitie de ses enfants, et HACHEM écoutera ses prières. Bereshit Raba 98,9.

LA TEFILA DE RA’HEL RÉVEILLE LA MISÉRICORDE DIVINE.

Retiens de ta voix les pleurs et de tes yeux les larmes, car tes bonnes actions seront récompensées, et ils reviendront à nouveau du pays de leurs ennemis. Yirmiahou 31 :15,16

Le Kever Ra'hel est un haut lieu de prières et de bénédictions pour ses enfants à travers l'histoire.

La veille de sa hilloula, le 10 Hechvan, cette année vendredi 8 Novembre 2019 et dimanche 10 Novembre, nos rabbanims seront sur sa sainte tombe pour vous bénir. Associez-vous à cet événement unique et historique, transmettez-nous vos demandes de bénédictions.

Nous allumerons des veilleuses à la mémoire de notre matriarche Ra’hel pour le bien-être et la protection de tous les donateurs de Tsidkat Eliaou et du Am Israel.

Ne manquez surtout pas cette occasion unique. 



 Cet article est sous Copyright.

Merci de tout cœur pour votre générosité

Partagez avec vos amis :
Découvrez Plus d'articles “Enseignement”